vendredi 6 août 2021

Mélanome malin de la peau et sous les ongles: Les Facteurs de risque et...

Le mélanome malin est un cancer cutané redoutable, risque de metastase avancé avec ganglions. 
Au stade1 (tumeur peu épaisse, inférieure à 0,75 mm),
le meilleur traitement est l’exérèse chirurgicale, avec une marge de sécurité ne dépassant pas
1 cm. 
le siege:
Le mélanome se développe à partir de mélanocytes (cellules pigmentaires) qui se multiplient de 

manière incontrôlée. 
Sur la peau, il se manifeste sous forme de tache sombre ou noire. 
Un mélanome peut se former à partir de taches pigmentées préexistantes (grains de beauté, nævus). 
Il peut aussi apparaître n’importe où ailleurs sur la peau: par exemple sur la tête, le visage, 

les jambes, le ventre, le dos, l'epaule, mais aussi sur les parties génitales ou sous les ongles des mains ou des 

pieds. Plus rarement, le mélanome touche les muqueuses, les méninges ou des organes internes.
Les différents types de mélanome :
• le mélanome superficiel extensif ou MSE (environ 70% des mélanomes);
• le mélanome nodulaire (environ 15% des mélanomes);
• le mélanome de Dubreuilh ou lentigo malin (10 à 15% des mélanomes) apparaît surtout sur le 

visage de personnes âgées ;
• le mélanome acrolengitineux (1 à 3% des mélanomes) se produit sur la paume des mains, la 

plante des pieds ou sous les ongles.
Enfin, environ 5% sont d’autres types de mélanomes. 
Le mélanome se développe pendant plusieurs mois ou années. S’il est détecté à un stade précoce, 

les chances de guérison sont bonnes.
Traitement: Au-delà, les chimiothérapies, l’interféronα, l’immunothérapie passive et la 

vaccination sont de réels progrès mais n’ont pas modifié le pronostic. 
La prévention est donc essentielle.
Éduquer la population:
C’est une étape capitale pour sensibiliser les professionnels de santé, mais aussi les 

adolescents, les parents et les enfants, à l’égard:
– des facteurs favorisants;
– de la nécessité d’une autosurveillance régulière ;
– de l’importance primordiale d’une protection solaire adaptée, efficace à la fois contre les 

Le rayonnement ultraviolet 
UVB et les UVA.
Facteurs favorisants:
– Plus le nombre de nævus est élevé, plus il faut se protéger.
– Les sujets à peau et yeux clairs, cheveux blonds ou roux, ayant des difficultés à bronzer ou 

ayant facilement des coups de soleil et des éphélides photo-induites sont prédisposés.
– Le type des expositions solaires ayant eu lieu durant l’enfance (fréquence et intensité) joue
un rôle essentiel dans la genèse du mélanome.
– Certaines familles ont des antécédents de mélanomes et sont prédisposées à en développer.
Savoir reconnaître un mélanome:
Le médecin traitant doit former les patients ayant beaucoup de nævus à s’auto-examiner
régulièrement. 
Il doit aussi photographier les lésions et examiner ces patients de la tête aux pieds une à 

deux fois par an, tout en s’aidant du dermatoscope, outil diagnostique indispensable à 

l’amélioration du diagnostic clinique.
Toute modification de taille, de couleur et des bords, tout saignement ou sensibilité anormale
doivent être pris en compte et conduire, après l’étude de la lésion au dermatoscope (qui affine
l’impression clinique), à l’exérèse de la tumeur, en se basant sur la règle de l’A, B, C, D, E 

(asymétrie, bordure irrégulière, couleur inhomogène, diamètre supérieur à 7 mm, évolution) 
Seul l’examen histologique affirme le diagnostic et apprécie exactement le stade et l’épaisseur 

tumorale (indice de Breslow)

mardi 3 août 2021

L'histoire de la vaccination de la variole à la Covid 19

Pourquoi certaines personnes sont contre la vaccination, alors qu'elle a déjà sauvée beaucoup de vie humaine?
https://youtu.be/jeGny1s8N7I

samedi 29 mai 2021

Reaction de Nitrosation des amines et le danger des nitrosamines et Nitr...

Reaction de #Nitrosation des amines et le danger des #nitrosamines et Nitr...